dimanche, janvier 05, 2014

Sortie Zentai à Paris - Festival Xplore


Festival "Xplore" à Paris


Pour resumer: (je cite)


" Après plusieurs chapitres à travers le monde, Xplore, le festival des sexualités créatives arrive à Paris, accueilli comme il se doit par l’Erosticratie. Ce festival berlinois a été créé en 2004 par le chorégraphe allemand iconoclaste  Felix RUCKERT


Durant 3 jours, plus de 40 ateliers et rencontres vont se succéder, traitant des différents aspects et variantes de la sexualité. Leurs points communs sont le jeu, la communication et le dépassement de la relation traditionnelle du couple.

Xplore ouvre à une culture sexuelle différente, une pratique artistique de l’âme et du corps, ou comment penser la sexualité autrement que par le filtre culturel, moral ou mercantile. Xplore c’est une approche artistique, intelligente, ouverte et enjouée de la sexualité.Le vendredi et le dimanche, je suis animateur du "Safari zentai", un atelier presentant la tenue aux visiteurs curieux. "


La premiere partie décrit le zentai; la seconde, chacun des participants enfile une tenue de son choix, selon sa taille.
J'ai prêté pour l'occasion une vingtaine de mes tenues aux participants qui ont pu decouvrir ou redécouvrir l'univers Zentaï. Ainsi vêtus, il se forme une mêlée entre hommes et femmes, découvrant le corps de l'autre recouvert integralement de cette tenue moulante, révélant les formes du corps.Et pour parachever le tout, une sortie collective en public est proposée au groupe
Ce vendredi fut merveilleux...Chaque personne a bien aimé enfiler la tenue, découvert ce qu'etre en tenue fait ressentir, ainsi qu'une sortie dans les rues parisiennes, allant au contact des badauds



Voici les quelques photos de notre sortie Zentai de groupe. Je n'ai retenu que 25 photos sur 200
En tant qu'animateur d'atelier, je présente le Zentaï aux invités, car cette tenue est encore mal connue en France
Chacun se retrouve recouvert et découvre ce tout nouvel univers

je suis en "leopard" durant la marée Zentaï





Je prends la tete de file

Lachés dans la rue












Aucun commentaire: